Côte d’Ivoire : la richesse nationale passera de 47.882,0 milliards FCFA en 2023 à 52.413,6 milliards FCFA en 2024

384

En Côte d’Ivoire où le budget de L’Etat s’élève à 13.720,7 milliards FCFA en 2024 pour financer ses dépenses, la richesse nationale passera de 47.882,0 milliards FCFA en 2023 à 52.413,6 milliards FCFA en 2024, soit une évolution de 9,5%.

 » La richesse nationale passera de 47.882,0 milliards FCFA en 2023 à 52.413,6 milliards FCFA en 2024, soit une évolution de 9,5%.

Le prix des biens et des services consommés par les ménages vont augmenter en moyenne de 4,1% en 2024. La production de cacao passera de 2000 milliers de tonnes en 2023 à 2100 milliers de tonnes en 2024, soit une hausse de 5% », rapporte le ministère ivoirien des Finances et du Budget dans un document intitulé  » Budget Citoyen 2024″ consulté le lundi 11 mars 2024 par Abidjan.net.

Par ailleurs, le document apprend que la production d’anacarde en Côte d’Ivoire passera 1.050,0 milliers de tonnes en 2023 à 1.102,5 milliers de tonnes en 2024, soit une hausse de 5%.

 » La production de pétrole brut passera de 9.671,9 milliers de barils à 12.169,1 milliers de barils, soit une hausse de 25,8% en 2024 par rapport à 2023. Le cours moyen du pétrole brut attendu en 2024 est fixé à 47.478,2 FCFA le baril après 50.106,4 FCFA le baril en moyenne estimé pour 2023. Le cours du cacao sur le marché international est projeté à 1.577,1 FCFA/kg en 2024 contre 1.437,9 FCFA/kg en 2023″, a également fait savoir le document.

Quant au cours moyen de l’anacarde sur le marché international, il est projeté à 788 FCFA/kg en 2024 contre 770 FCFA/kg en 2023.

A en croire le document, les priorités du budget 2024, conformément au PND 2021-2025, sont basées sur la poursuite de l’amélioration des conditions de vie des populations à travers l’accroissement du recouvrement des recettes intérieures , la poursuite de la maîtrise des charges de fonctionnement et l’intensification des investissements, tout en veillant à préserver la soutenabilité de l’endettement public.

Le budget retrace l’argent que l’État compte gagner ( recettes) sur une année et toutes les dépenses qu’il va faire avec cet argent pour améliorer les conditions de vie des populations au cours de cette même année.

Pour l’année 2024, l’État de Côte d’Ivoire prévoit un montant de 13.720,7 milliards FCFA pour financer ses dépenses. Un montant en hausse de 2.026,3 milliards FCFA par rapport à celui de 2023, soit 17,3% d’augmentation.

Le budget citoyen, rappelle-t-on, est un document dans lequel le budget de L’Etat est expliqué dans un langage simple et facile à comprendre par la population.

abidjan.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.