Côte d’Ivoire /Budget: les agents de la Direction du Contrôle Financier invités à une « correcte mise en œuvre » de leurs missions

133

« J’invite tous les agents de la Direction du Contrôle Financier (DCF) à ne ménager aucun effort dans l’appropriation et la correcte mise en œuvre de leurs missions », a indiqué le ministre en charge des finances et du budget, Adama Coulibaly à l’occasion de la 8e rentrée solennelle 2024 de la DCF  jeudi 14 mars 2024 à Cocody.

Les travaux qui se sont déroulés autour du thème « modernisation, digitalisation et mise en place de la démarche qualité. » ont permis de dresser le bilan de la gestion budgétaire 2023 et de présenter le plan d’actions stratégique 2024 de la DCF.

« Pour l’année 2024, je vous encourage à rechercher l’amélioration et le perfectionnement de tous vos dispositifs et d’inscrire la recherche permanente de la qualité et la performance comme credo » , a dit le premier responsable des finances et du budget. « J’invite donc chacun de vous à ne ménager aucun effort dans l’appropriation et la correcte mise en œuvre de vos missions », a ajouté Adama Coulibaly.

Selon le ministre, cette approche de l’innovation est le signe indéniable de la qualité des ressources internes au niveau de la DCF qui est capable de porter les ambitions de digitalisation et des différents processus de son action aux nombres desquelles le suivi des dossiers , les délais et l’animation des sites internet.

« Je voudrais vous féliciter monsieur le Directeur du Contrôle Financier ainsi que tous les membres de vos services pour tous les efforts de digitalisation entrepris en ce jour », s’est félicité Adama Coulibaly.

J’attends également, dira t’il, que vous soyez une administration dynamique résolument tournée vers l’identification des risques et leurs maîtrises, vers la recherche de performance dans votre action mais aussi et surtout dans celle des structures contrôlées.

Les dimensions d’évaluation de contrôle interne , du contrôle de gestion qui vous incombe prennent dès lors tout leur sens. Vous devez faire en sorte que le contrôle de la réalité du service fait, la constitution des bases des données des matières et des autres livrables, l’évaluation de la disponibilité des matières et de la qualité des ouvrages dans le temps prennent également leur sens dans vos actions quotidiennes ,a ajouté Mr Adama Coulibaly.

Pour sa part, le Directeur du Contrôle Financier, N’Da Kacou Joseph Ange a assuré  de la disponibilité et de toute la détermination de ladite direction dans le sens de garantir à  l’Etat le paiement de la bonne dépense et de maîtriser au mieux les déperditions.

« Chaque centime que l’État de Côte d’Ivoire sort, le contrôle financier doit assurer qu’il est effectivement adossé à une dépense qui a été réalisée» , a indiqué  N’Da Kacou Joseph Ange tout en faisant savoir que c’est pourquoi, la mise en œuvre des nouvelles missions confiées à la DCF occupe une place de choix dans l’agenda 2024 de la structure.

En ce qui concerne la digitalisation,  le Directeur du Contrôle Financier a affirmé, avec fierté, que « la DCF est l’une des administrations les plus digitalisées et les plus modernes de la Côte d’Ivoire» .

Elle s’est dotée, selon lui, d’un dispositif de gestion électronique des données. Ainsi, toutes ses procédures sont digitalisées et tous les dossiers entrants ou sortants de cette administration sont « numérisés et disponibles », a-t-il souligné .

« Monsieur le ministre, nous sommes vos soldats et nous sommes à votre disposition », a conclu Mr N’Da Kacou Joseph.

Abidjan.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.