Explosion signalée dans un entrepôt de carburant à Conakry, en Guinée, causant des blessés

Peu après 00H30, une explosion suivie d'un incendie s'est produite ce lundi dans le quartier administratif et des affaires de Kaloum, près du port, d'après des médias guinéens et des résidents . On compte au moins huit morts et des dizaines de blessés, de source médicale.

165

La première communication officielle des autorités guinéennes est intervenue plus de six heures après l’explosion. Selon un communiqué publié au petit matin par le gouvernement, « un incendie d’origine inconnue s’est déclaré au principal dépôt d’hydrocarbure de la Société guinéenne de pétrole ». « L’ensemble des structures spécialisées ont aussitôt été engagées à lutter contre le feu », lit-on. Des heures après l’explosion, le site industriel était toujours ravagé par un gigantesque incendie. Il avait néanmoins perdu en intensité.

Le gouvernement a annoncé des mesures « à observer dans la zone du Grand Conakry » aujourd’hui. Les travailleurs du secteur public et privé sont invités à rester chez eux. Les établissements scolaires publics et privés resteront fermés. Les stations services seront fermées également, exceptées pour les services d’urgence. Le gouvernement annonce l’ouverture prochaine d’une enquête « pour situer les causes et les responsabilités ».

africanews/Rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.