Tension dans la filière hévéicole : le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani parvient à un compromis entre les usiniers et les producteurs

163
 Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Productions vivrières, Kobenan Kouassi Adjoumani, s’est engagé à protéger à la fois les revenus des producteurs de caoutchouc et l’intérêt des usiniers. De fait il a mis en place des mesures significatives visant à réguler les exportations de fond de tasse, assurant ainsi un approvisionnement adéquat en matière première pour l’industrie locale
C’était à l’occasion d’une rencontre entre le ministre d’Etat et les acteurs clés de la filière hévéicole, le 08 novembre 2023 à Abidjan.
« Le Conseil de régulation qui dispose d’un fonds d’un milliard va soutenir les transformateurs afin de leur permettre de fonctionner normalement et de ne pas empiéter sur le prix du kilogramme du caoutchouc au détriment des producteurs qui sont les maillons faibles de toute la chaîne », a-t-il souligné.
Le ministre d’État a également salué le travail abattu par le Conseil Hévéa-Palmier à huile pour préserver les intérêts de tous. Le compromis historique obtenu est significatif et témoigne de la capacité des professionnels du secteur à collaborer et à trouver des solutions.
Pour le président de l’Association des professionnels du caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC), Charles Emmanuel Yacé, « chaque fois que nous avons un problème, le ministre d’Etat nous reçoit immédiatement. Et nous le félicitons car il sait trancher pour faire avancer les choses ».

Notons que l’hévéaculture est essentielle pour l’économie nationale, mais les cours du caoutchouc naturel étaient en baisse depuis 2022, mettant en péril l’équilibre financier de la filière.
Source : CICG
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.