Côte d’Ivoire/4è réunion du Comité Directeur du CCDD : 289 Milliards de FCFA mobilisés à mi-parcours, annonce la ministre Kaba Nialé

40
La 4è réunion du Comité Directeur du Cadre conjoint des Nations-Unies pour le Développement durable (CCDD) a eu lieu le mercredi 8 mai 2023, à Abidjan, en présence des Représentants des agences du système des nations unies avec à leur tête le coordonnateur, de plusieurs membres du gouvernement dont la ministre de l’Economie, du Plan et du Développement, Nialé Kaba.
La ministre ivoirienne de l’Economie, du Plan et du Développement a révélé qu’à mi-parcours de la mise en œuvre du CCDD, les ressources mobilisées de 2021 à 2023 s’élèvent à 289 Milliards de FCFA sur 396 Milliards de FCFA prévus jusqu’en 2025, soit 73% du total planifié.
La ministre ivoirienne de l’Economie, du Plan et du Développement, Nialé Kaba
Poursuivant, Nialé Kaba a indiqué que ces financements ont permis de soutenir des programmes ciblés du Gouvernement dont le Programme Jeunesse du Gouvernement (PJ-Gouv) et le Programme social du Gouvernement (PS-Gouv).
Au niveau du PJ-Gouv, a fait savoir la ministre de l’Economie, du Plan et du Développement, plus d’un million de jeunes hommes et femmes, dont près de 200 000 ont bénéficié d’un appui à l’insertion professionnelle et au financement de leurs projets. Dans la phase 2 du Programme Social du Gouvernement (PSGouv2), la composante dédiée à « lutter contre la fragilité dans les zones frontalières du Nord », a été opérationnalisée avec la mise en place d’un Cadre programmatique pour la résilience au Nord-Est.
Ce Cadre composé de dix agences des Nations Unies bénéficie d’un financement mobilisé de 90 milliards FCFA pour la période 2023-2024.
La 4è réunion du CCDD a permis de noter qu’au titre de l’année 2023, le coût de la mise en œuvre du CCDD est estimé à environ 112,1 Milliards de FCFA, dont 96,3 Milliards de FCFA mobilisés pour financer les Plans de Travail Conjoints, et 61,6 Milliards de FCFA ont été effectivement dépensés, soit un taux d’exécution de 64%.
Selon la ministre Nialé Kaba, après trois années de mise en œuvre du CCDD, des progrès ont été enregistrés grâce aux efforts conjoints du Gouvernement et des Nations Unies. Aligné sur les priorités nationales, traduites dans le Plan National de Développement (PND) 2021-2025, le CCDD contribue à la mise en œuvre réussie des stratégies sectorielles et à l’accélération de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable, afin d’améliorer durablement le bien-être des populations.
CICG
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.