BCEAO: Ouverture, ce mercredi, à Dakar, de la première réunion du Comité de politique monétaire (CPM) au titre de l’année 2024

132

La première session ordinaire du Comité de politique monétaire de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) au titre de l’année 2024 s’est ouverte, ce mercredi 6 mars 2024, au siège de l’institution émettrice sous la présidence de Jean-Claude Kassi Brou.

Dans son propos d’ouverture, le Gouverneur Jean-Claude Kassi Brou a replacé la tenue de cette première réunion du CPM au titre de l’année 2024 dans un contexte marqué par le maintien à des taux directeurs à des niveaux élevés.

« Notre première session de l’année nous donne l’occasion de jeter un regard rétrospectif sur l’année 2023. Les dernières données disponibles montrent que l’activité économique mondiale a fait preuve de résilience dans un contexte marqué par un maintien dans les banques centrales, des taux directeurs à des niveaux élevés », a noté le Gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest, Jean-Claude Kassi Brou.

Le Gouverneur de la BCEAO, Jean-Claude Kassi Brou note une amélioration de la situation économique au sein de l’UMOA. « Au sein de notre Union économique et monétaire, l’élan de reprise économique enclenché depuis 2021 s’est poursuivi avec un taux de croissance de 5,6% enregistré en 2023, quasiment le même taux en 2022, porté essentiellement par le dynamisme de l’activité dans l’ensemble des secteurs », a indiqué le Gouverneur Kassi Brou.

Par ailleurs, il a relevé une baisse progressive de l’inflation au cours de l’année 2023. « Elle est ressortie à 3,7% contre 7,4% l’année précédente l’année précédente », a souligne lé Gouverneur de la BCEAO.

En outre, il relève une amélioration dans « la situation des comptes extérieurs de l’Union depuis la fin de l’année avec la réduction du déficit du compte courant et les mobilisations effectuées au cours de cette période et les émissions d’eurobonds réalisées par des pays de l’Union. »

« Au cours de la présente session, nous aurons à examiner, au titre des dossiers en décision, le rapport sur la politique monétaire dans l’UEMOA. Ce rapport élaboré par les services de la banque centrale donne la synthèse de l’évolution récente de l’environnement international et interne ainsi que les perspectives en court et moyen termes. Il examine également les risques qui entourent ces perspectives et formule des propositions de mesures de politiques monétaires », a annoncé le Gouverneur de la BCEAO.

À l’issue des travaux du Comité de politique monétaire, les principales décisions sur les taux directeurs et le coefficient des réserves obligatoires applicables aux banques seront annoncées au public.

abidjan.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.