Côte d’Ivoire/ La Vidéo-verbalisation présentée aux membres du CESEC

168
Une délégation du Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel (CESEC), avec à sa tête le premier vice-président, le ministre Joseph Séka Séka, a effectué une visite d’imprégnation, mardi 12 décembre 2023, au Centre de Gestion Intégrée de la Mobilité (CGIM) d’Abidjan.
La délégation a été accueillie par le directeur de cabinet du ministre des Transports, Dioman Coné, représentant le ministre Amadou Koné, en mission. Au cours de la visite, la délégation a été instruite, par le moyen d’une présentation faite par le directeur général de Quipux, Ibrahima Koné, sur le mode de fonctionnement de la vidéo-verbalisation, qui part de la capture de l’image du véhicule à la verbalisation par un agent de police assermenté.
Au sortir de cette visite et au nom du président du CESEC, le vice-président Joseph Séka Séka a salué la création de ce centre par le gouvernement. Selon lui, c’est un outil important pour la gestion de la mobilité urbaine, tout en assurant la sécurité routière. Il a également exprimé sa satisfaction devant les résultats positifs produits par le dispositif, notamment à travers l’amélioration du comportement des usagers.
« Avec ce dispositif que nous venons de voir, nous repartons convaincus que le combat contre l’incivisme routier sera remporté par le ministère des Transports. Nous sommes donc satisfaits du travail qui est en train d’être fait pour sauver des vies sur les routes ivoiriennes », a-t-il insisté.
Quant à Coné Dioman, représentant le ministre des Transports, il a rappelé la détermination du gouvernement à poursuivre les efforts dans la lutte contre les accidents de la route. « C’est d’ailleurs le sens de l’adoption, le 07 juillet 2021, de la Stratégie Nationale de la Sécurité Routière 2021-2025. Elle vise à réduire de 50 % le nombre de morts et de blessés sur les routes à l’horizon 2030 », a-t-il souligné.
CICG
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.