Côte d’Ivoire/Amélioration des conditions de vie des fonctionnaires : les engagements financiers de l’Etat s’élèvent à plus de 209,8 milliards FCFA

21
Présidant la cérémonie de célébration de la fête du travail, le 1er mai 2024 à Abidjan, le Premier Ministre, Robert Beugré Mambé, a souligné que les engagements financiers de l’Etat au titre des préoccupations essentielles des fonctionnaires de Côte d’Ivoire s’élèvent à plus de 209,8 milliards FCFA.
Pour le Chef du gouvernement, les fonctionnaires et  agents de l’Etat ont pu bénéficier de la revalorisation de l’ indemnité contributive au  logement, la prime mensuelle de transport, ainsi que l’allocation familiale grâce à la dynamique du dialogue social qui a conduit à la signature des Protocoles d’accord portant trêve sociale de 2017 puis de 2022.
Robert Beugré Mambé a indiqué que les fonctionnaires bénéficient depuis janvier 2023, de la prime exceptionnelle de fin d’année. Ces fonctionnaires bénéficient également d’un nouveau statut général qui consacre d’importantes réformes au profit des fonctionnaires et agents de l’Etat. Le corps diplomatique a également bénéficié d’un nouveau statut.
En ce qui concerne le secteur privé, le Premier Ministre a fait savoir que les travailleurs ont, à leur tour, bénéficié d’une revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), passant de 60 000 FCFA à 75 000 FCFA. S’y ajoute l’institution d’un nouveau barème des minima catégoriels salariaux qui revalorise les salaires catégoriels de 9 à 29%.
Selon Robert Beugré Mambé, tous ces résultats ont été rendus possibles grâce à la trêve sociale qui a permis de consolider les acquis des 10 dernières années et d’accélérer la transformation économique et sociale du pays avec l’implication de toutes les forces vives de la nation.
Il a salué la contribution des centrales syndicales à la trêve sociale et à la promotion d’un climat de travail harmonieux et productif. Chose qui a favorisé la poursuite de la mise en œuvre du Programme Social du Gouvernement (PS-Gouv).
Robert Beugré Mambé, a appelé à des réformes pour assurer à tous les travailleurs, une protection sociale de qualité, gage d’un emploi décent et d’une couverture efficace contre les risques sociaux.
Le Premier Ministre a salué la robustesse de l’économie ivoirienne dont la croissance est annoncée à 7% en 2024. Et de rappeler les acquis et les progrès obtenus dans certains secteurs d’activité. Notamment dans le secteur de l’électricité, l’eau, l’emploi jeune, l’éducation, les infrastructures, la lutte contre la vie chère, etc.
CICG
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.