CAN 2023 : un bilan positif

143
La 34 édition de la Coupe d’Afrique des Nations ouverte le samedi 13 janvier s’est refermée dimanche 11 février 2024 à Abidjan avec son lot d’émotion et de passion.
Les Pachydermes de Côte d’Ivoire ont plongé les Ivoiriens dans une fièvre de joie en arrachant la victoire aux Aigles du Nigeria.
Pour la réussite de la compétition, les 4 villes hôtes de l’intérieur du pays se sont embellies. Elles ont bénéficié d’infrastructures sanitaires, hôtelières et routières qui ont été construites ou réhabilitées.
A Bouaké, de nouvelles voies se sont ouvertes pour faciliter la circulation et fluidifier le trafic routier.
« Les voies sont grandes, belles et éclairées. Ces nouvelles routes spacieuses nous évitent les sorties de route », explique Didier Kouassi, étudiant à l’université Alassane Ouattara de Bouaké.
Le gouvernement a doté les hôpitaux de matériels de qualité pour répondre aux besoins de la population. A Korhogo par exemple, le Centre Hospitalier Régional a été entièrement réhabilité.
«  Nous avons reçu du matériel de qualité. On peut citer les Imageries à résonance magnétique (IRM), des scanners, des mammographies, des échographes, des appareils de radiographie mobiles, des radios télécommandées, des panoramiques dentaires. Le bloc d’ophtalmologie a aussi un équipement complet. Avec ces appareils, on fera moins d’évacuations dans les Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) », indique Dr Bini Kobenan Kra, directeur du CHR de Korhogo.
A Yamoussoukro, les hôtels des Parlementaires et Président ont été rénovés. Donnant fière allure à la capitale politique du pays.
San Pedro, ville balnéaire du Sud-Ouest du pays a vu ses plages bondées de monde ; une période de bonnes affaires pour les entrepreneurs de la région. La ville a aussi bénéficié de travaux routiers qui facilitent les trajets aux usagers de la route.
« Depuis la réfection de la route, nos voyages sont plus rapides. Nous gagnons beaucoup plus d’argent », se réjouit Michel Kouassi, taximan à San-Pedro.
Au terme de cette grande compétition, le bilan s’avère positif; au vue de la qualité des infrastructures sportives, sanitaires, routières et hôtelières mises à disposition des millions de visiteurs venus célébrer le football africain en Côte d’Ivoire.
CICG
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.