Côte d’Ivoire : levée de fonds de 2,6 milliards de dollars sur les marchés obligataires internationaux, à travers l’émission de deux obligations d’une durée respective de neuf et treize ans.

La Côte d'Ivoire réalise une levée de fonds de 2,6 milliards de dollars sur les marchés obligataires internationaux, à travers l'émission de deux obligations d'une durée respective de neuf et treize ans.

51
La Côte d’Ivoire a levé un montant de 2,6 milliards de dollars, à travers deux obligations de maturités respectives de neuf et treize ans, au terme d’échanges avec plus de 120 investisseurs, lors de la journée de marketing de l’opération sur les marchés obligataires internationaux pour le continent africain, le lundi 22 janvier 2024. L’information est rendue publique dans un communiqué émanant du ministère des Finances et du Budget, en date du 23 janvier 2024 à Abidjan.
Selon ledit communiqué, les deux nouvelles obligations de la Côte d’Ivoire affichent des taux d’intérêt respectifs de 6,30% et 6,85% au terme de l’exécution, simultanément à l’émission obligataire d’une opération de couverture de change Dollar-Euro portant sur la totalité du montant émis, soit un taux d’intérêt moyen de 6,61%. L’exécution simultanée de ces deux opérations est une première pour un pays d’Afrique sub-saharienne.
Les fonds de l’opération seront très majoritairement affectés au rachat, ainsi qu’au refinancement d’Eurobonds existants de la Côte d’Ivoire et de prêts bancaires internationaux.
Bénéficiant d’un engagement de plus de 400 investisseurs, explique le communiqué, cette opération de taille record a permis d’atteindre un livre d’ordres de plus de 8 milliards de dollars, représentant le niveau d’ordres le plus important jamais enregistré par un souverain en Afrique de l’Ouest. Cette transaction a fait l’objet d’une mobilisation historique des principaux investisseurs mondiaux, aussi bien des détenteurs actuels d’obligations de la Côte d’Ivoire que de nouveaux investisseurs de référence.
Une opération de cette envergure  renforce également le positionnement de la Côte d’Ivoire sur le marché de la finance durable. Cette émission ESG inaugurale s’appuie sur le Document-Cadre ESG publié par le pays en juillet 2021 et mis à jour en septembre 2023, ainsi que sur les partenariats d’assistance technique mis en place avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Global Center on Adaptation (GCA), visant à renforcer le dispositif national de sélection et de reporting des projets ESG.
À travers la gestion proactive de sa dette publique, la Côte d’Ivoire redonne des marges de manœuvre et une liquidité à l’ensemble de la région. La confiance accordée par les investisseurs au pays dans un climat international marqué par une forte volatilité, témoigne des excellentes perspectives macroéconomiques du pays, portées par une dynamique de croissance forte, durable et inclusive, dans un climat politique pacifié.
CICG
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.