Lutte contre la corruption et Promotion de l’accès à l’information : Les lauréats des Prix « KEBE YACOUBA pour l’accès à l’information » et « N’GOLO COULIBALY pour la prévention, la lutte contre la corruption et les infractions assimilées » distingués

34
Les lauréats de la cinquième édition des « Prix KEBE YACOUBA pour l’accès à l’information » et de la deuxième édition du « Prix spécial N’GOLO COULIBALY pour la prévention, la lutte contre la corruption et les infractions assimilées » ont été distingués le mercredi 6 décembre 2023, au cours d’une cérémonie au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan – Cocody.
Pour le Prix Kébé Yacouba de l’accès à l’information 2023, Ly Aimé Ludovic de Radio Côte d’Ivoire, avec son reportage « Tougbô à l’épreuve de l’arrivée massive des réfugiés burkinabè’’, est arrivé en tête à la suite de la délibération du jury. Raflant ainsi le premier prix. Il est suivi respectivement par Fatou Sylla de Fraternité Matin avec son article « École de la 2ème chance : sur les traces des ivoiriens en immersion en France’’ et Saint Kouakou Saint Bénifils de Radio Chandelier avec sa production intitulée « A la croisée des connaissances : « les non-voyants brillent à l’université de Cocody grâce aux technologies de l’information ».
Le Prix d’encouragement est revenu à Marcelin Boguy du média en ligne lemondeactuel.com avec son article « importance de l’espace numérique pour l’accès à l’information : quand l’internet booste la stratégie « SUBLIME COTE D’IVOIRE » et une interwiew à Christian Bohouman (Directeur de l’Informatique, de la Digitalisation et du Développement des starts up au ministère du Tourisme et des Loisirs)
S’agissant du « Prix spécial N’GOLO COULIBALY pour la prévention, la lutte contre la corruption et les infractions assimilées », la palme est revenue à Emeline Péhé Epse Amangoua de Fraternité Matin avec son article intitulé « Lutte contre la corruption : la digitalisation, la nouvelle arme’’. Son collègue de Fraternité Matin, Kanaté Mamadou , occupe la deuxième place grâce à sa production ayant pour titre « Lutte contre la corruption : guerre sans merci, voici les armes pour traquer corrompus et corrupteurs’’. Le troisième Prix est revenu à Traoré Tié Medandjé de la Nouvelle Chaîne Internationale (NCI) avec sa production intitulée « Numérique, santé et corruption : la Côte d’Ivoire à l’heure de la chirurgie interventionnelle du cerveau’’.
Organisée par la Commission d’Accès à l’Information d’intérêt public et aux Documents Publics (CAIDP), en partenariat avec la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) et le Réseau des Journalistes pour l’Accès à l’Information de Côte d’Ivoire (REJAIP-CI), la traditionnelle cérémonie de remise des Prix CAIDP et HABG, est un événement dédié à célébrer l’excellence, l’engagement en faveur de la transparence, de la lutte contre la corruption et de la promotion de l’accès à l’information.
En reconnaissance du rôle crucial de l’accès à l’information dans une société démocratique, la CAIDP organise cette cérémonie pour mettre en lumière les initiatives et les acteurs des médias engagés dans la promotion de l’accès à l’information, dont l’engagement exceptionnel a été démontré par l’utilisation de la loi relative à l’accès à l’information dans l’exercice de leur activité professionnelle.
Avec CICG
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.