Le Président Ouattara Alassane a regagné Abidjan après avoir pris part au 1er Sommet Corée – Afrique, à Séoul

38

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a regagné Abidjan, ce dimanche 9 juin 2024, après un séjour en France puis en Corée, où il a pris part au 1er Sommet Corée – Afrique.

Dans la déclaration faite à la presse, le Chef de l’État a évoqué ses entretiens avec son homologue coréen, S.E.M. YOON Suk-yeol, l’ancien Secrétaire Général des Nations Unies, M. BAN Ki-moon, et le Président de la Banque d’Import-Export de Corée, M. YOON Hee-sung, sa participation au 1er Sommet Corée – Afrique et au Sommet des Affaires Corée – Afrique ainsi que la signature de trois Accords de coopération entre la Côte d’Ivoire et la République de Corée.

L’entretien bilatéral avec le Président YOON Suk-yeol a été l’occasion, selon le Président Alassane OUATTARA, pour son homologue et lui de se féliciter des excellentes relations entre la Côte d’Ivoire et la République de Corée depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques en 1961.

Le Chef de l’État a indiqué avoir également souligné avec le Président YOON Suk-yeol la nécessité d’accroître les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et la Corée, et d’encourager les secteurs privés ivoirien et coréen à nouer des partenariats pour tirer profit des nombreuses opportunités d’investissement, notamment dans la transformation du cacao, de l’anacarde et du caoutchouc naturel ainsi que dans les domaines de la transition digitale, de l’innovation et de l’industrie automobile. Le Président Alassane OUATTARA a, en outre, révélé avoir invité son homologue coréen à effectuer une visite officielle en Côte d’Ivoire.

S’agissant du 1er Sommet Corée – Afrique, qui avait pour thème « L’avenir que nous construisons ensemble : croissance partagée, durabilité et solidarité », et qui a vu la participation d’une trentaine de Chefs d’État et de Gouvernement, le Président de la République a relevé l’appel lancé, par les participants, au renforcement de la coopération et du partenariat stratégique entre la Corée et le continent africain dans tous les domaines.

Le Président Alassane OUATTARA a indiqué s’être, pour sa part, félicité du dynamisme des relations entre la Corée et l’Afrique avec, notamment, le lancement de « l’Initiative pour le développement de l’Afrique » en 2006, et, plus récemment, la mise en œuvre du Programme « Korean Belt Rice ».

Le Chef de l’État a aussi souligné avoir réitéré la nécessité d’accroître davantage nos échanges commerciaux avec la Corée, d’étendre le partenariat entre l’Afrique et la Corée au domaine de l’intelligence artificielle et de consolider les excellentes relations et le partenariat entre la Côte d’Ivoire et la Corée, notamment dans le domaine de la transformation des produits agricoles.

Évoquant le Sommet des Affaires Corée – Afrique, le Président de la République a indiqué que cette rencontre a été l’occasion de présenter au secteur privé coréen l’exceptionnel potentiel économique et humain de l’Afrique, tout comme la bonne tenue d’ensemble de nos économies, leur perspective de croissance ainsi que les importants efforts en matière de gouvernance économique et de mise en place d’un cadre macroéconomique adéquat et rassurant pour les investisseurs.

S’agissant du cas spécifique de la Côte d’Ivoire qui est, aujourd’hui, parmi les 10 premières économies du continent africain, le Chef de l’État a révélé avoir encouragé les entreprises coréennes à investir dans notre pays où elles bénéficieront de sécurité, d’infrastructures de qualité, d’un vaste marché de consommation qui comprend les 8 pays de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine et 140 millions d’habitants, d’un environnement des affaires attractif et d’un climat sociopolitique stable et apaisé.

Pour terminer, le Président de la République a salué la tenue de ce 1er Sommet Corée – Afrique qui a été un grand succès, non seulement pour toute l’Afrique mais également pour notre pays, la Côte d’Ivoire, qui, par la même occasion, a signé trois Accords de coopération avec la République de Corée sur l’exemption de visa pour les détenteurs de passeports diplomatiques, officiels et de service, sur le Fonds de Coopération pour le Développement Économique pour les années 2024 à 2028 et sur l’établissement d’un cadre pour la promotion du commerce et des investissements.

abidjan.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.