Côte d’Ivoire/Unité de Transformation de manioc du « groupement Sanata » de N’douci : un modèle d’autonomisation des femmes visité par le PA-Psgouv et la BAD

38

L’Unité de Transformation de manioc du ‘’groupement Sanata’’ de N’douci, un modèle d’autonomisation des femmes a été visité, le mercredi 29 mai 2024, par une mission conjointe du Programme d’appui au Programme social du gouvernement (PA-Psgouv) et de la Banque africaine de développement (BAD).

L’Unité de Transformation de manioc du ‘’groupement Sanata’’ de N’douci, un modèle d’autonomisation des femmes a été visité, le mercredi 29 mai 2024, par une mission conjointe du Programme d’appui au Programme social du gouvernement (PA-Psgouv) et de la Banque africaine de développement (BAD)

L’objectif de cette visite est d’évaluer l’état d’avancement de ce projet financé par la BAD.
Après avoir noté les défis auxquels les femmes sont confrontées, le représentant de la BAD, François Wongué, a insisté sur la nécessité pour elles d’avoir un plan de pérennisation de leur activité afin d’améliorer leur productivité.

Sanata Coulibaly, présidente du groupement a salué cette visite qui permettra à l’entreprise de passer d’une unité semi-industrielle à une unité industrielle. « Avec le soutien du PA-Psgouv, nous produisions 28 tonnes d’attiéké par semaine contre 1,7 tonnes », a-t-elle dit. Et d’ajouter : « Nous avons beaucoup progressé. En 2024, nous prévoyons livrer 3 207 tonnes d’attiéké contre 1 250 tonnes en 2023. Notre but est de maintenir la production de l’attiéké de qualité et de conquérir de nouveaux marchés ».

A en croire Sanata Coulibaly, le projet contribue à la promotion de l’esprit d’entreprise, et à l’autonomisation des femmes. « Cette unité a sorti 17 femmes sans emplois de la précarité et  participe au développement de leurs familles », s’est-elle réjouie.

CICG
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.