Lancement du Prix de Sensibilisation des Médias Africains sur l’infertilité et MNT par la Fondation Merck à Abidjan

La Fondation Merck en partenariat avec l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) a officiellement lancé le 22 mai 2024 à Abidjan, le Prix de reconnaissance des médias africains “ Plus qu’une mère“ destiné à récompenser les médias africains pour leurs efforts de sensibilisation sur des questions de santé.

90

Ce Prix vise à aborder des thématiques sur la lutte contre la stigmatisation liée à l’infertilité, le soutien à l’éducation des filles, l’autonomisation des femmes, l’élimination du mariage des enfants et des violences basées sur le genre, ainsi que la prise en charge des maladies non transmissibles (le diabète et l’hypertension).

Cet événement a été l’occasion de former une quarantaine de professionnels des médias sur les notions de la stigmatisation liée à l’infertilité et des maladies non transmissibles (MNT) telles que le diabète et l’hypertension., tous unis par un objectif commun : éduquer et informer le public sur ces défis de santé publique.

Jean Claude Coulibaly, Président de l’Unjci s’est réjoui que la fondation Merck ait instaurée les différents prix pour encourager les productions des journalistes en vue de sensibiliser, former et éduquer la population “ L’infertilité n’est pas une fatalité on peut guérir de l’infertilité. Notre rôle aujourd’hui c’est de faire passer ce message en tant que journaliste, c’est à sensibiliser nos parents qui sont au village et faire en sorte qu’avec eux on peut remporter la victoire sur l’infertilité“ et d’ajouter que par leur travail, c’est possible de briser les tabous et de promouvoir une meilleure compréhension des problèmes liés à l’infertilité et aux maladies non transmissibles.

Abordant le même sujet, Prof. Coulibaly Founzégué Amadou Président du GIERAF, Maître de Conférences de l’Université de San Pédro, Biologiste et Chef du Laboratoire à la Clinique Médicale Janick à Abidjan, et Anciens Boursiers de la Fondation Merck a notifié que les médias peuvent aider à réduire la stigmatisation liée à l’infertilité. “ si les journalistes communiquent convenablement, alors ils pourront impacter positivement la population“, a- t-il fait savoir. Car, de son point de vue, l’infertilité est souvent mal comprise et entourée de nombreuses idées fausses, tandis que les MNT comme le diabète et l’hypertension nécessitent une gestion continue et une sensibilisation constante.

Prof. Coulibaly Founzégué Amadou Président du GIERAF, Maître de Conférences de l’Université de San Pédro, Biologiste et Chef du Laboratoire à la Clinique Médicale Janick à Abidjan, et Anciens Boursiers de la Fondation Merck

Les professionnels des médias sont invités à soumettre leurs travaux visant à sensibiliser sur des sujets tels que la lutte contre la stigmatisation liée à l’infertilité, l’éducation des filles, l’autonomisation des femmes, la fin des mariages d’enfants, l’élimination des mutilations génitales féminines et la lutte contre les violences basées sur le genre. Ils peuvent postuler en envoyant leurs productions par email à l’adresse  Submit@merck-foundation.com jusqu’au 30 septembre 2024.

Maya

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.