Sénégal : le report de la présidentielle invalidé

97

La Cour constitutionnelle sénégalaise a invalidé jeudi le report de la présidentielle. Elle a déclaré contraire à la constitution, le texte adopté le 5 février, par les députés reportant de 10 mois, une élection prévue initialement le 25 février.

Dans la foulée, le décret signé par le président Macky Sall qui reportait l’élection, a été annulé, selon un jugement approuvé par sept membres de l’organe.

Constatant l’impossibilité d’organiser l’élection présidentielle à la date initialement prévue, la Cour constitutionnelle à invité les autorités à organiser l’élection dans les meilleurs délais.

Le président sénégalais avait décidé du report du scrutin présidentiel après des accusations de corruption visant deux membres de la Cour Constitutionnelle. Des allégations consécutives au rejet des dossiers de certains candidats à la présidentielle dont celui de l’opposant Karim Wade.

Macky Sall qui ne brigue pas sa propre succession, justifiait aussi sa décision par la nécessité d’organiser un scrutin inclusif et transparent. Il avait notamment annoncé la tenue d’un dialogue. La décision a plongé le pays dans une crise qui a déjà fait trois morts.

africanews/Rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.