Présidentielle au Sénégal : la CEDEAO appelle au maintien des élections

145

Les autorités sénégalaises devraient organiser l’élection présidentielle ce mois-ci comme prévu au lieu de la retarder de 10 mois, a déclaré mardi le bloc régional de l’Afrique de l’Ouest, alors que le bureau des droits de l’homme des Nations Unies a exprimé son inquiétude quant à cette décision sans précédent dans l’une des démocraties les plus stables d’Afrique.

Le président Macky Sall a reporté le scrutin du 25 février en invoquant un différend électoral entre le Parlement et le pouvoir judiciaire concernant certaines candidatures. Les dirigeants de l’opposition et les candidats ont rejeté cette décision, la qualifiant de « coup d’État »

Plusieurs députés de l’opposition ont été empêchés de voter lundi lorsque le Parlement a reprogrammé l’élection pour décembre, ce qui a suscité l’indignation et la condamnation. Le mandat de M. Sall devait prendre fin le 2 avril.

AFRICANEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.