CAN 2023 : Le ministre Mamadou Touré sollicite des ex-footballeurs internationaux ivoiriens pour sensibiliser la jeunesse contre divers fléaux sociaux

156
En vue de renforcer les actions d’engagement citoyen et de sensibilisation mises en œuvre par 20 000 jeunes bénévoles au sein des villages CAN et villages Akwaba, le Gouvernement, à travers le ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, a sollicité l’engament d’ex-footballeurs internationaux ivoiriens pour apporter leur touche à l’émergence d’une jeunesse saine, accomplie, résiliente et résolument tournée vers le progrès.
Ces anciennes gloires du football ivoirien seront en mission pour sensibiliser la jeunesse contre des fléaux sociaux, tels que la migration clandestine, la drogue et l’alcool, les IST/VIH/SIDA, les Violences basées sur le genre (VBG), les grossesses non désirées, etc.
Le ministre Mamadou Touré a donné l’information, le mercredi 17 janvier 2024 à Abidjan-Plateau, au cours d’une conférence de presse, en présence des ex-footballeurs internationaux Arouna Koné, Bakari Koné (Baky), Serey Dié, Kader Kéita, Traoré Kandia, Venance Zézé (Zézéto)…
« Dans le contexte d’organisation de la CAN en terre ivoirienne, les fortes émotions suscitées par l’effervescence autour de cette compétition continentale, peuvent donner lieu, si l’on n’y prend garde, à divers comportements déviants. Nous estimons donc qu’au-delà de l’aspect festif, cette compétition est une opportunité pour sensibiliser les populations en général et les jeunes en particulier contre ces fléaux », a expliqué le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique.
Mamadou Touré s’est réjoui de l’engagement des anciennes gloires du football ivoirien aux côtés du Gouvernement dans ce combat en faveur des jeunes. « Ces anciennes gloires vont sillonner les villes qui abritent la CAN et certaines villes de l’intérieur du pays. Elles seront dans les lieux de grands rassemblements pour nous aider à la sensibilisation contre ces fléaux qui minent notre société. Nous leur disons merci pour cet engagement », a-t-il dit.
Au nom de ses camarades, Arouna Koné, a adressé ses remerciements au ministre Mamadou Touré pour les avoir associés à ce projet. « Les jeunes nous ont appréciés à un moment de notre carrière. Aujourd’hui, participer à cette campagne de sensibilisation est un honneur et une fierté pour nous. C’est une occasion pour nous de leur apporter des conseils. Nous espérons que cela portera », a-t-il déclaré.
Rappelons que le Gouvernement ivoirien a mis en mission 20 000 bénévoles et 10 000 volontaires en vue de favoriser une forte implication des jeunes dans l’organisation de la CAN 2023, dans un climat sain et propice.
CICG
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.